Quelles sont les primes et aides proposées pour intégrer un EHPAD ?

Ehpad

Publié le : 20 octobre 20238 mins de lecture

Avec la perte de leur autonomie, les personnes âgées se trouvent généralement dans l’incapacité et/ou dans l’impossibilité de prendre soin d’elles-mêmes. Par ailleurs, les sources de revenus de la majorité des seniors sont assez faibles, ce qui fait que tous ne peuvent pas se permettre d’opter pour une maison de retraite médicalisée. Dans cette optique, l’intégration d’un ephad reste la solution adéquate pour cette catégorie d’individus, afin de leur permettre de vivre décemment. Mais qu’est-ce qu’un ephad ? Quelles sont les aides proposées pour intégrer un ephad ?

 

Qu’est-ce qu’un EPHAD ?

 

Un ephad ou Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes est une résidence qui propose des services de gestion locative d’un établissement, afin d’accueillir des personnes âgées dépendantes (qui sont dans l’incapacité de rester seules chez elles) en vue de leur prise en charge pour leur offrir un meilleur cadre de vie. Il est la plupart du temps considéré comme une maison de retraite, bien qu’il existe une différence entre les deux.

 

De manière générale, un ephad comporte :

  • Unités de soins de longue durée (USLD) pour prendre en charge le traitement des occupants sur le long terme ;
  • Etablissements médico-sociaux.

 

Tout ce qui a trait au bien-être des personnes âgées est assuré par l’ephad. Il peut s’agir notamment de l’entretien de literie, du linge en général, des divers soins quotidiens, l’accès à un logement décent, etc.

Vous pouvez demander plus d’informations si vous souhaitez trouver une place en ephad pour un proche.

 

En sus, afin de permettre une prise en charge appropriée des seniors, des aides sociales sont prévues par l’Etat grâce à diverses solutions de financement, à savoir :

  • L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ;
  • L’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH) ;
  • L’aide au logement.

 

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

 

L’APA est une aide financière sous forme d’allocations destinée aux personnes de 60 ans et plus et qui sont en perte d’autonomie. Elle permet de financer de manière partielle les coûts relatifs au séjour dans l’ephad.

À cet effet :

  • L’assurance maladie prend en charge les soins ;
  • Le résident en éphad s’acquitte des prestations locatives ;
  • L’APA prend en charge les aides ainsi que les accompagnements relatifs à la dépendance du résident.

 

Les critères d’éligibilité pour une APA

Des conditions d’éligibilité sont à respecter pour bénéficier de l’APA :

  • Tranche d’âge de 60 ans et plus ;
  • Jouir d’une résidence régulière en France ;
  • Être classé avec un GIR allant de 1 à 4 – le GIR correspondant au degré de perte d’autonomie de la personne âgée.

 

La détermination du montant de l’APA

En ce qui concerne le montant de l’APA, il varie selon les points suivants :

  • Le montant des revenus du résident ;
  • Le montant du tarif dépendance de l’ephad ;
  • Le degré de dépendance (GIR).

 

Les démarches à suivre

Pour bénéficier de l’APA, il faut :

  • Passer une évaluation du GIR ;
  • Retirer la demande auprès du CCAS ou Centre Communal d’Action Sociale.

Le versement se fera environ deux mois suite à la validation du dossier.

 

L’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH)

 

L’ASH est une aide destinée aux personnes ayant des ressources limitées et qui sont, par conséquent, dans l’incapacité de s’acquitter de certains frais relatifs à leur intégration en ephad. Il s’agit notamment :

  • Des frais d’hébergement ;
  • Du montant du tarif dépendance.

 

Les critères d’éligibilité pour une ASH

Pour ce qui est des conditions d’éligibilité :

  • Être âgé de plus de 65 ans ;
  • Avoir une résidence régulière en France (ou d’un titre de séjour valide) ;
  • Avoir un revenu inférieur au montant des frais d’hébergement.

 

La détermination du montant de l’ASH

Le montant de l’ASH est déterminé par les conseils départementaux en fonction de la situation financière de la personne qui en fait la demande. De ce fait, certains facteurs sont à prendre en considération :

  • Ses ressources ;
  • Les ressources du conjoint ;
  • Les ressources d’autres personnes dépendantes d’elle.

 

Les démarches à suivre

  • Faire une demande d’ASH auprès de la mairie ou du CCAS ;
  • Transmission du dossier à la juridiction compétente.

Il est préférable de faire votre demande au même moment que les démarches pour être admis dans la résidence. Toutefois, le délai maximal pour faire la demande est de 2 mois à partir de l’entrée dans l’établissement.

 

L’aide au logement

 

L’aide au logement pour entrer en ephad est une aide destinée à alléger les frais relatifs à l’hébergement en ephad. L’aide au logement peut être catégorisée de deux sortes, à savoir :

  • L’Aide Personnalisée au Logement ou APL : il s’agit d’une allocation financière qui s’adresse aux personnes résidant dans un établissement conventionné APL.
  • L’allocation de logement social ou ASP : c’est une allocation mise en place par l’Etat et qui est destinée aux personnes ne pouvant pas bénéficier d’une aide personnalisée au logement.

 

Les critères d’éligibilité pour une aide au logement

L’aide au logement peut être attribuée selon les conditions d’éligibilité suivantes :

  • Aucune limite d’âge exigée pour pouvoir en bénéficier ;
  • Avoir une résidence régulière en France.

La détermination du montant de l’aide au logement

Le montant de l’aide au logement est calculé selon les facteurs qui suivent :

  • Les revenus du résident ;
  • Le montant des frais d’hébergement ;
  • L’emplacement de l’établissement (établissement conventionné APL ou bien maison de retraite non-conventionnée).

Plan du site