Pourquoi les vins de l’appellation d’Aupilhac sont-ils si bons ?

Vin

Publié le : 20 octobre 20236 mins de lecture

Lorsqu’il s’agit de mettre en place un encadrement pour la production de ses vins, la France sert aujourd’hui de modèle. Pourtant, l’idée d’une appellation telle qu’on la conçoit actuellement n’a pas toujours existé. En fait, il n’est apparu que bien plus tard, au début du XXe siècle, pour lutter contre la fraude qui, à l’époque, prenait une part croissante du marché du vin. Aujourd’hui, le domaine d’Aupilhac est un atout fiable dans la région Languedoc-Roussillon. Lorsqu’on déguste les vins bio de Sylvain Fadat, on ne peut qu’être d’accord avec son affirmation selon laquelle le travail de la vigne (labour, vert vendanges, travail bio, etc.) a un impact plus important sur le produit final que la vinification. Les vins de l’appellation d’Aupilhac sont si bons, et les raisons sont nombreuses.

Ce que vous devez savoir sur l’Aupilhac

Le domaine d’Aupilhac est situé à Montpeyroux, précisément, à 36 kilomètres au nord-ouest de Montpellier. Depuis le Moyen Âge, le cadre stratégique et géographique a joué un rôle majeur dans la richesse économique ainsi que viticole de la région. Sylvain Fadat a fondé le domaine en 1989, mais le vignoble était exploité par la même famille depuis 5 générations. En fait, le vignoble est délimité sur 2 terroirs distincts. Le premier, composé de « terrasses », est situé au sud-ouest. C’est l’endroit connu sous le nom d’Aupilhac. Les principales cultures issues de l’agriculture biologique y sont le carignan et le mourvèdre, auxquels s’ajoutent le grenache, la syrah et le cinsault. L’autre terrain est situé à 350 mètres au nord-ouest sur un site « les Cocalières ». Là, la syrah prédomine, mais est équilibrée par le grenache et le mourvèdre. Les cépages blancs du site, appelés Coteaux-du-Languedoc, sont également travaillés au nord. Les raisins sont cueillis manuellement avant d’être élevés en barriques ou en foudres. Les faibles rendements de 35 à 40 hectolitres (hl) par hectare permettent d’améliorer la qualité du raisin. Sylvain Fadat respecte le vignoble et évite de s’immiscer au sein de la cave, valorisant le terroir et donnant aux vins un véritable sens du lieu.

Un domaine certifié en biodynamie et en bio

Afin d’éviter toute perte de temps ou d’énergie, Sylvain Fadat conduit ses vignes en biodynamie et en biologie (certifiées par Déméter et Ecocert). Cela passe, entre autres, par des tâches régulières qui permettent aux cépages de s’arrondir en profondeur, conservant ainsi la fraîcheur du sous-sol et renforçant leur résistance aux sécheresses estivales. Leur maturité est surveillée de près pour extraire facilement les couleurs et les arômes et d’obtenir ainsi un des tanins soyeux. Pour éviter que les jeunes vignes ne souffrent du stress thermique et de favoriser l’enracinement, Sylvain Fadat avec son équipe effectue à des vendanges vertes sur les jeunes vignes. Aucune question n’est posée concernant les levures, car aucune levure exogène ne pénètre dans le chai. La fermentation naturelle est provoquée par la présence de cellules. Les vins sont élaborés avec raffinement et gourmandise.

Pourquoi les vins d’Aupilhac sont bons ?

Le vin, c’est un produit fragile, délicat et vivant. De la vigne au point de consommation, chaque action humaine aura un effet sur les arômes, la structure et l’équilibre du vin. Pourquoi est-il indispensable de bien conserver le vin dans une cave ? Avant tout pour maximiser le plaisir qu’il procure lors de sa consommation. Les vins portant l’appellation Auphilac sont conservés pendant de nombreuses années dans des caves. Avec ce dernier, il est possible de créer un environnement idéal pour conserver les vins de qualité et assurer leur bonne isolation. La bonne température joue un rôle crucial sur toute la longueur de vie d’un vin, que ce soit pour sa fabrication, son stockage ou sa consommation. Elle joue également un rôle déterminant dans le développement de la vigne, la vinification, la maturité des raisins, l’élaboration, ainsi que la mise en bouteille du vin. En outre, elle influe sur sa consommation.

Pourquoi opter pour les vins d’Aupilhac ?

Tout simplement, car le vin d’Auphilac est une boisson bio. Les sulfites sont responsables du mal de tête qui suit l’ingestion de vin. Les sulfites jouent un rôle antiseptique en contrôlant la croissance microbienne et en stabilisant l’oxygène pourvu dans le vin. Ainsi, ils le protègent du vieillissement prématuré, de l’oxydation et de certaines odeurs infectes produites par les levures. Ou encore, même s’ils sont présents dans tous les vins, leur utilisation n’est limitée qu’aux vins bios. Le goût des vins biologiques les distingue de leurs saveurs à l’aide de techniques de vinification conventionnelles et de produits moins chimiques. De plus, il n’est pas étonnant de les trouver sur la première liste lors des dégustations ou des concours. La raison en est simple, c’est que la saveur d’un vin découle du vignoble. Le terroir expose toutes ses sapidités lorsque le sol est naturel et exempt de produits chimiques. Ainsi, le vin bio est supérieur à bien des égards. Attention toutefois à la modération, car une consommation excessive a des effets similaires à ceux des vins traditionnels. Voilà pourquoi vous devez consommer un verre de vin biologique par jour.

Plan du site