Quel ventilateur de plafond choisir ?

ventilateur

Publié le : 24 novembre 20215 mins de lecture

En brassant de l’air, un ventilateur de plafond rafraîchit une pièce. C’est aussi un objet très décoratif qui peut sublimer son intérieur. Ainsi, il doit être sélectionné avec minutie. Mais comment choisir un ventilateur à la fois pratique et décoratif ?

Se tourner vers un ventilateur de plafond pratique

Contrairement aux croyances populaires, un ventilateur plafonnier n’est pas un gadget ! En effet, il peut contribuer à l’homogénéité de l’air en hiver, donne un peu de fraîcheur en été et est d’une grande aide pour lutter contre l’humidité. Néanmoins, pour plus de praticité, il faut prendre en compte certaines caractéristiques. Un ventilateur de plafond, par exemple, peut faire du bruit et nuire au bien-être des occupants. Malheureusement, il est parfois ardu de savoir si le modèle sélectionné est silencieux ou qu’il est bruyant. Aussi, si ce dernier fait du bruit, le premier réflexe consiste à vérifier si la distance entre le plafond et les pales est bien équilibré. Dans le cas contraire, l’équipement devra être ajusté.

Le diamètre des pales ainsi que la surface des pièces à ventiler sont également déterminants pour bien choisir son ventilateur de plafond. Pour plus d’efficacité, par exemple, des pales de 100 à environ 119 cm de diamètre correspondent parfaitement à une salle de 10 à 15 m². Pour ce qui est des pales de 160 cm, voire plus, ils conviennent aux pièces ayant une surface de plus de 30 m².

À noter que pour déclencher un ventilateur de plafond, il est possible d’opter pour les chaînettes, la télécommande et le plus classique, l’interrupteur.

Faire son choix suivant la vitesse de rotation

En général, le bruit dispersé par un Ventilateur plafond vient des pales. Plus précisément, de la vitesse de rotation. Sur le marché, le prototype le plus silencieux tourne à raison de 50 tours/min en continu. De ce fait, il est tout indiqué pour une chambre à coucher. De plus, ce dernier apporte une brise rafraîchissante et légère, tout en émettant très peu de bruits.

En cas de doute, il est préférable de se référer aux connaissances du fabricant concernant le niveau de bruit. Il existe également des applications téléchargeables sur smartphone permettant de mesurer l’intensité du bruit. Grâce à ce genre d’artifice, les utilisateurs savent par exemple qu’un modèle silencieux n’émet pas plus de 48 dB de bruit, surtout en utilisation réduite.

Les ventilateurs de plafond tournant dans les 200 tours/min, sont par contre, très bruyants et sont indiqués pour une cuisine. Ces derniers évacuent rapidement les odeurs et les fumées. Quand leur puissance s’élève entre 50 à 80 W, on peut dire qu’ils tournent à une forte puissance. Néanmoins, par précaution, un ventilateur de plafond doit être installé 2,40 m de hauteur du sol.

Pourquoi ne pas opter pour un ventilateur de plafond design ?

Après s’être penché sur l’aspect technique d’un ventilateur plafonnier, il convient de se tourner vers son design. Effectivement, les créateurs rivalisent d’imagination afin de dessiner des pales attrayantes et pratiques. En somme, les pales sont disponibles sous différents designs, en occurrence :

  • Les pales à l’allure exotique confectionnée en bois sombre. Elles sont parfaites pour le salon vu qu’elles ont un design fin et soigné.
  • Les pales ayant un style plus moderne. Ces dernières sont faites à partir du métal avec une touche de chrome ou de mat installé au coin bureau.
  • Les pales au style traditionnelles réalisées à partir du bois clair ou foncé. Elles conviennent généralement aux cuisines.
  • Les modèles dépourvus de pales, quant à eux, sont souvent très onéreux. En revanche, ils peuvent être installés dans n’importe quelle pièce et n’émettent quasiment pas de bruit. Et ce, même s’ils tournent à plein régime.

 

Plan du site