Les phéromones pour insectes: une arme efficace contre les nuisibles

Les phéromones pour insectes

Publié le : 08 mars 20234 mins de lecture

Grâce à son faible impact environnemental et à son efficacité, la lutte bio contre les insectes nuisibles est de plus en plus prisée dans le monde agricole. Parmi les techniques les plus utilisées, on trouve les pièges à base de phéromones. Ces derniers exploitent la communication chimique entre les insectes pour les attirer dans un piège, sans avoir recours à des produits toxiques. Dans cette optique, les phéromones sont considérées comme une arme efficace pour la protection des cultures. Elles contribuent à préserver l’équilibre naturel de la faune et de la flore.

Comment fonctionnent les phéromones pour insectes ?

Substances chimiques produites par les insectes et les animaux, les phéromones permettent aux êtres vivants de communiquer entre eux et d’interagir avec leur environnement. Elles servent aussi bien à la reproduction qu’à la défense, à la recherche de nourriture ou à la reconnaissance d’une colonie. Utilisées contre les insectes nuisibles, les phéromones aident à piéger les insectes et à réduire leur population sans répandre de produit nocif.

Les phéromones pour insectes constituent l’une des armes les plus efficaces de la lutte biologique. D’autres moyens peuvent être utilisés en combinaison, comme les nématodes, des vers microscopiques qui parasitent les chenilles ou les scarabées et les tuent de la sorte. La lutte bio inclut aussi l’installation de nichoirs pour attirer les prédateurs naturels des insectes nuisibles que sont les oiseaux ou les chauves-souris.

Du bon usage des pièges à phéromones

Moyen efficace et écologique de lutte contre les insectes nuisibles, le piège à phéromone utilise des phéromones synthétiques pour attirer les insectes mâles et les immobiliser sur du papier collant ou dans une boîte. Cette méthode de lutte sélective évite d’affecter les populations d’insectes bénéfiques aux cultures comme la coccinelle ou le ver de terre.

Les pièges à phéromones sont très efficaces dans la lutte contre les insectes ravageurs tels que la mouche de la cerise, la teigne de la tomate et la pyrale du maïs. Ils sont particulièrement utiles dans les cultures de fruits et légumes pour lesquelles les ravageurs sont le plus souvent très spécifiques.

Ces pièges sont également utilisés dans les jardins et les espaces verts pour lutter contre les insectes nuisibles tels que les pucerons et les mouches blanches. On préconise alors la combinaison d’un type de piège à phéromone avec d’autres méthodes de lutte biologique comme les nématodes et les insectes prédateurs.

Les pièges à insectes dans le monde agricole

Par la réduction des pesticides répandus sur les cultures, le système de piège à insecte à base de phéromone s’avère prometteur pour l’avenir et la santé humaine. Ce principe réduit aussi les coûts de production puisqu’il limite l’achat de produits chimiques onéreux. Si les phéromones sont désormais particulièrement connues en agriculture, c’est parce qu’elles sont très efficaces dans une perspective de lutte biologique. Elles aident à surveiller l’évolution des populations d’insectes ravageurs et piègent de façon très sélective les insectes les plus nuisibles pour telle ou telle culture.

Une autre façon d’utiliser les phéromones contre les insectes consiste à perturber leur comportement sexuel, ce qui induit une reproduction freinée puisque les phéromones aident les mâles à reconnaitre et féconder les femelles. Les phéromones peuvent aussi permettre d’attirer des prédateurs naturels comme les guêpes parasitaires, dans le but de détruire la population d’insectes nuisibles.

Les recherches sur la question des alternatives aux pesticides n’en sont qu’à leurs débuts, mais la solution des phéromones semble très prometteuse pour les agriculteurs ou les particuliers qui veulent protéger leurs cultures sans dégrader la qualité nutritionnelle de leurs fruits et légumes.


Plan du site