Comment entretenir votre pelouse en automne pour préparer votre jardin à l’hiver

pelouse en automne

Publié le : 05 juin 20225 mins de lecture

L’automne et l’hiver sont les deux périodes décisives pour une personne qui entretient une pelouse. Le mieux que vous puissiez faire est de préparer votre jardin pour les mois froids à venir. Ceux qui pensent que la préparation du jardin pour l’hiver est une tâche comme une autre devraient lire ces conseils d’entretien de la pelouse et se faire une opinion.

1. Faire respirer la pelouse au moins une fois par an

Le meilleur traitement que vous puissiez donner à votre pelouse est de la laisser respirer en automne et en hiver. L’utilisation des bons outils, stockés tout au long de l’année dans un abri trouvé chez manomano.fr, pour retourner le sol et l’herbe devrait garantir un meilleur travail. L’aération est une pratique essentielle de l’entretien de la pelouse à l’automne et permettra aux nutriments, à l’eau et à l’oxygène d’atteindre les racines du gazon. Avec les nouveaux espaces créés sur le sol, de nouvelles graines peuvent maintenant germer, et l’herbe peut se propager comme attendu. Les pelouses occupées qui se transforment en terrain de jeu pour vos enfants ont besoin d’être aérées au moins deux fois par an.

2. Ensemencer la pelouse

En automne, la température du sol atteint 10 degrés Celsius. À cette époque de l’année, les racines de la pelouse sont en train de germer, et cela définit le meilleur moment pour commencer à ensemencer la pelouse. Le choix du type de semence influence également le niveau de résistance de l’herbe qui germera sur la pelouse. Les semences bon marché peuvent germer rapidement mais ne sont pas forcément capables de lutter contre les insectes et les mauvaises herbes. Les semences haut de gamme sont de meilleurs combattants lorsqu’il s’agit de résister aux maladies et aux insectes ou même aux intempéries.

3. Fertiliser avant les gelées

Attendre la fin de l’automne pour commencer à fertiliser sera une bénédiction pour votre jardin car l’herbe absorbera et stockera les nutriments. Les nutriments stockés deviendront utiles plus tard, lorsque l’hiver sera rude, mais votre pelouse conservera son éclat vert. La fertilisation de la pelouse en fin de saison permet d’avoir la première germination au printemps.

4. Utiliser les feuilles pour le paillage

En hiver, la plupart des feuilles gèlent et dégèlent, ce qui entraîne la formation de formes solubles de nitrates et de phosphates. Pour éviter que ces nutriments ne s’écoulent dans les égouts, broyez-les et utilisez-les comme paillis sur votre pelouse. Le ratissage continu réduit également le brunissement du terrain. Si les feuilles et les débris sont trop nombreux, ratissez-les et brûlez-les.

5. Continuer à tondre

L’hiver exige que vous continuiez à prendre soin de votre pelouse en la tondant régulièrement. Le seul moment où vous devez arrêter de tondre est lorsque vous remarquez une croissance lente ou que vous vous assurez que la hauteur de l’herbe ne dépasse pas 5 centimètres. Toute hauteur supérieure à 7.5 centimètres peut entraîner des problèmes de maladies de la pelouse, comme la moisissure des neiges.

6. Arroser comme il se doit

La température a beau être plus fraîche, l’arrosage est un aspect crucial de l’entretien du jardin. L’herbe continuera à pousser en automne, mais pour soutenir cette croissance, vous devez arroser régulièrement. Dès que vous constatez que le sol gèle, arrêtez l’arrosage.

7. Combattre les mauvaises herbes

La mauvaise herbe annuelle à feuilles larges est un problème typique de l’automne, tout comme l’herbe plantain, le charlie rampant et le trèfle. Si vous pouvez enlever certaines de ces mauvaises herbes à la main, vous aurez peut-être besoin d’un outil spécialisé pour enlever celles qui sont éparpillées et confinées dans de petites zones. Utilisez un herbicide efficace pour traiter les mauvaises herbes de façon ponctuelle. Si vous disposez de récipients de pulvérisation, effectuez le traitement lorsque la température atteint 10 degrés. Certains herbicides ont besoin de plus de temps pour agir avant l’arrivée de la saison froide. Prenez soin de votre jardin en enlevant tous les bâtons et débris qui traînent dans la cour.

8. Préparer vos plantes pour le gel

Si vous vivez dans une région où l’hiver est rude, rangez tous les tuyaux d’arrosage et coupez le système d’eau menant à la pelouse. Vous pouvez également protéger les tuyaux d’alimentation avec des couvertures en mousse isolante. Toutes les petites plantes en pot doivent être rentrées à l’intérieur pour les protéger du gel. Ceux qui vivent dans des régions à hiver modéré peuvent utiliser une couverture isolante sur les plantes pour les protéger du gel. Toutes les plantes qui ne sont pas de saison doivent être retirées des plates-bandes.

Plan du site