4 tendances en matière de recyclage dont les gens parleront dans les 5 prochaines années

recyclage

Publié le : 29 juillet 20227 mins de lecture

Beaucoup de gens ont une relation d’amour ou de haine avec le recyclage. Certains affirment qu’ils recyclent depuis des années et qu’ils ne remarquent aucune différence, ce qui rend le tri des déchets pénible. D’autres voient la valeur que le recyclage peut apporter à leur communauté. La bonne nouvelle, c’est que l’avenir du recyclage répond aux besoins de chacun.

Quelle que soit votre opinion sur l’industrie du recyclage dans son ensemble aujourd’hui, elle peut changer plus tard. Dans cet article, les solutions de recyclage couvriront 4 tendances de recyclage que nous sommes susceptibles de voir se produire dans les 5 prochaines années environ. Certaines de ces tendances ont fait l’objet de recherches, tandis que d’autres proviennent de notre expérience en tant que l’un des principaux experts en solutions de recyclage.

Voyons à quoi pourrait ressembler le recyclage en 2022 et au-delà…

1. Plus de plastiques recyclables

Il s’agit peut-être d’un signe encourageant, puisque des rapports récents de scientifiques ont révélé que « la masse totale des plastiques dépasse maintenant la masse totale de tous les mammifères vivants ». Dans le passé, seuls certains plastiques étaient facilement recyclables. Les usines de recyclage commerciales ont la capacité de décomposer et de réutiliser les plastiques PET et HDPE, mais d’autres plastiques comme le polystyrène sont beaucoup plus difficiles à recycler.

Avec le succès continu de la technologie PureCycle développée par John Layman, de nouvelles innovations dans le recyclage des plastiques deviennent une réalité. Imaginez un programme de recyclage capable de collecter et de recycler tous les différents types de plastiques résidentiels. L’avenir est là !

2. Programmes de recyclage municipaux avancés

En parlant de programmes de recyclage, la tendance croissante des pratiques durables en matière d’environnement dans les villes ouvre la voie à de nouvelles innovations dans les programmes de recyclage existants. Ici, chez TRI-FACILE.FR, nous avons fourni des programmes de recyclage commerciaux à de nombreuses industries différentes comme des sociétés de qui travaillent avec des massicots ou beaucoup de toners BROTHER. Lorsque nous travaillons avec des clients, il y a eu une augmentation notable des partenaires commerciaux qui ont une connaissance approfondie du fonctionnement des programmes de recyclage et de la façon dont ils peuvent être améliorés. C’est une bonne nouvelle pour nous, car cela nous facilite un peu la tâche, mais c’est aussi une bonne nouvelle pour la société. Les municipalités locales trouvent désormais de nouveaux moyens de financer et de compléter leurs opérations de recyclage. Grâce à l’avènement des plateformes de collecte de fonds en ligne, il est beaucoup plus facile de s’engager directement auprès des membres de la communauté pour améliorer les installations afin de répondre aux besoins des citoyens en matière de recyclage.

Cela permettra également de créer de nouveaux emplois au sein de la communauté, ce qui améliorera le taux d’emploi.

3. Amélioration des installations de recyclage

Peu importe que le matériau soit recyclable, parfois il ne peut tout simplement pas être réutilisé. Les installations de recyclage n’ont tout simplement pas la capacité de traiter les matières recyclables contaminées. La technologie PureCycle mentionnée précédemment vise à séparer et à nettoyer les contaminants des matériaux recyclables. 

Mais que se passerait-il si les indicateurs actuels des matières recyclables étaient améliorés pour aider les installations de recyclage à différencier les produits. Les symboles de recyclage numérotés et inefficaces d’antan étaient ce sur quoi les consommateurs et les travailleurs des centres de recyclage devaient se baser pour déterminer ce qui pouvait ou non être recyclé. Les progrès actuels de la technologie d’identification par radiofréquence (RFID) permettront de lutter contre la contamination ET la confusion.

Au lieu d’apposer sur les emballages ces symboles de recyclage inutiles, de minuscules circuits RFID abordables seront désormais intégrés dans les emballages des produits. Cela permettra aux fabricants de faire plus qu’étiqueter ce dont est fait le produit. La puce RFID leur permettra également d’inclure des informations essentielles, comme la manière de recycler un produit particulier, dans une municipalité donnée. Incroyable ! 

4. Repenser le processus de fabrication linéaire

Les économies circulaires font fureur de nos jours, surtout depuis que le covid a ajouté une pression supplémentaire sur l’approvisionnement en matières premières et la fabrication de nouveaux produits. Le plus difficile est d’en faire une réalité. Des pays comme Cuba ont été contraints à l’économie circulaire par nécessité (ces voitures des années 1950 auraient disparu depuis longtemps sans les sanctions commerciales). Mais ce modèle linéaire de fabrication, d’utilisation et d’élimination sur lequel notre société s’est construite doit être jeté dans des poubelles de tri sélectif métaphorique.

C’est une bonne nouvelle pour ceux qui déplorent la tendance à « l’obsolescence planifiée » que de nombreux fabricants ont adoptée pour vendre davantage de produits. Bientôt, ils seront obligés de faire durer les choses parce que la façon dont nous brûlons ou enterrons les déchets aujourd’hui est en voie de disparition.

L’industrie du recyclage va probablement évoluer vers quelque chose d’encore plus grand, appelé « industrie du retraitement ». Les camions-poubelles ne serviront plus seulement à déverser les déchets dans les décharges, mais aussi à restituer aux fabricants les ressources précieuses contenues dans nos déchets.

De même, les fabricants et les concepteurs eux-mêmes devront repenser la façon dont ils considèrent les matières premières. Bientôt, les matériaux recyclés seront perçus de la même manière que nos matières « brutes » actuelles, en raison de leur rareté et de leur nécessité. L’ère de l’abondance touche à sa fin. Les pratiques durables deviendront la nouvelle norme.

Convaincre les consommateurs

Cela peut nécessiter l’aide de détaillants responsables, mais les entreprises ne sont pas les seules à devoir changer. Les consommateurs doivent également réévaluer leur vision actuelle de la collecte des déchets.

Plan du site